banner Suivi Commande | Nous contacter | Conditions générales vente | Mode de réglement | Qui sommes nous | Paypal/carte bancaire

Meno zen !!!!!

Le confort hormonal

Complément alimentaire sinergies Meno zen en gelules

Chez les femmes en période de préménopause, les œstrogènes végétaux présents dans le soja semblent freiner les effets des œstrogènes humains.
Chez les femmes postménopausées, toute action œstrogénique, même faible, peut favoriser la diminution des effets de la ménopause.

Des études ont révélé que l’administration de 40 g supplémentaires de protéines de soja par jour augmente le contenu minéral osseux de certaines vertèbres, tout en diminuant la sévérité des symptômes de la ménopause, telles les célèbres « bouffées de chaleur ».


 

Meno zen en gelules

Ingrédients par gélule:
Yam mexicain (100 mg), don quai (50 mg), gattilier (50 mg), salsepareille (50 mg), damiana (25 mg),
soja (10 mg), huile essentielle de sauge (5 mg), trèfle rouge (5 mg), sulfate de zinc (5 mg).

Conseil d'utilisation :

6 gélules par jour avec un grand verre d'eau et dans le cadre d'une alimentation équilibrée.

200 gelules dosées à 300 mg
Hors stock
prix
 

Nos clients ont aussi aime

hydrolysat-de-collagene-marin

HYDROLYSAT DE COLLAGENE MARIN

Bien etre des articulations.
Un supplément d'hydrolysat de collagène s'avère être si efficace, que des milliers de personnes ont vu leurs douleurs diminuer significativement.

200 gelules
Hydrolysat de collagene marin

yam-gelules

YAM EN GELULES

Hormones naturelles.
La prise de YAM en tant que phytomodulateur hormonal a donc pour résultat une augmentation importante des hormones surinamiennes et sexuelles, donc des oestrogènes, de la progestérone ou de la DHEA..

200 gelules Yam
     

Les bienfaits des plantes contenues dans la synergie Méno'zen :

YAM est un phytomodulateur hormonal qui augmente le nombre de récepteurs aux oestrogènes et à la progestérone, et ces récepteurs utiliseraient mieux les hormones dont disposent l'organisme. La prise de YAM en tant que phytomodulateur hormonal a donc pour résultat une augmentation importante des hormones surinamiennes et sexuelles, donc des oestrogènes, de la progestérone ou de la DHEA.

Le Don quai surtout appréciée dans les troubles de la ménopause. Il agit comme un régulateur du système hormonal, permettant d'équilibrer les quantités d'oestrogène et de progestérone dans l'organisme de la femme. Le Don Quai est excellent pour combattre les bouffées de chaleur. Le Don Quai est également très utile pour atténuer le syndrome prémenstruel, cette condition qui se manifeste dans les jours qui précèdent les menstruations et qui entraîne une rétention d'eau, des seins gonflés et douloureux, une tendance dépressive, des crises de larmes, des sautes d'humeur, de l'irritabilité et de l'agressivité.

Le Gattilier exerce une action lutéotrope (sur le corps jaune), intervenant ainsi dans le cycle menstruel ; il a aussi une influence sur la sécrétion hormonale qui gouverne la lactation. La plante est traditionnellement utilisée en cas de règles douloureuses. Des études menées en Allemagne confirment son efficacité sur les désagréments au cours du cycle (troubles prémenstruels), notamment en cas de sensations douloureuses des seins.

Chez la femme, la salsepareille stimule la production de progestérone, On dit qu'elle serait l'un des plus puissants aphrodisiaques féminins. Elle s'utilise aussi contre les excès d'urées et les troubles associés (vomissement, céphalées, soif, vertiges...). Damiana, on dit que les Aztèques ont été parmi les premiers à utiliser la damiana comme aphrodisiaque. En effet, la damiana est aujourd’hui encore utilisée pour stimuler le désir sexuel. On l’a employée dans les cas d’impuissance chez l’homme et de frigidité chez la femme. Les chercheurs émettent l’hypothèse que ces effets sont la conséquence d’une plus grande sensibilité clitoridienne et d’une meilleure lubrification vaginale, conséquentes à la plus grande circulation sanguine.

Le trèfle rouge renferme les substances suivantes : isoflavone, flavonoïdes, coumarine, résines, minéraux (calcium, magnésium, niacine, phosphore, potassium, thiamine). Pline l’Ancien appelait le trèfle rouge : « l’herbe aux guérisseurs ». Le trèfle rouge est traditionnellement utilisé pour ses propriétés reconstituantes et revitalisantes. C’est un stimulant général qui convient à toute personne fatiguée, malade ou convalescente